Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

puce_jaune.gif
Bio: de plus en plus de consommateurs

Le 22-10-2008 par P.CALDERAN (Chambre d'Agriculture )

Les produits issus de l'agriculture biologique attirent les consommateurs. Etat des lieux au niveau national de la consommation bio.

 

consobio.jpg

Selon le baromètre 2007, plus de quatre français sur 10 consomment au moins un produit bio une fois par mois et il sont 37 % à déclarer avoir acheté des produits biologiques au cours des quatre semaines ayant précédé l'enquête alors qu'ils n'étaient que 33 % il y a quatre ans. Les consommateurs se fidélisent à ces produits, puisque en moyenne ils en consomment depuis 10 ans et que plus de la moitié d'entre eux en consomment depuis plus de 5 ans.

Les produits bio attirent aussi de nouveaux acheteurs : ¼ des consommateurs-acheteurs en consomment depuis 3 ans et moins. De plus, 1/3 des Français ont déclaré avoir l’intention de développer leur consommation bio au cours des 6 mois suivant l’enquête et les autres ont dit souhaiter la maintenir.

Parmi les raisons de consommation évoquées, la préservation de l’environnement a une place de plus en plus importante. D’après le Baromètre Agence BIO 2007, 90% des consommateurs de produits bio affirment consommer des produits bio « pour préserver l’environnement », alors qu’ils étaient 83% en 2006 et 79% en 2003.


Les légumes en tête

Les produits bio les plus consommés restent les fruits et légumes. Arrivent ensuite les produits laitiers puis les oeufs. Au niveau des viandes la baromètre 2007 note une hausse significative de la consommation de volaille. Enfin, quatre produits se distinguent particulièrement par leur forte part de consommation biologique : les compléments alimentaires, le lait, les produits à base de soja et les oeufs puisque à plus de 50 %, les consommateurs de produits biologiques ne les consomment qu'en bio.

Et le résultat est là, avec une progression de plus de 10% par an depuis 5 ans, deux fois plus rapide que les débouchés de l'agriculture conventionnelle, le marché de la bio est aujourd'hui considéré comme une véritable opportunité pour l'agriculture française comme l'a réaffirmé Michel BARNIER lors de ces interventions successives au grand conseil d'orientation de l'Agence et au Séminaire International de l'AB organisé en février dernier à Paris. Le Grenelle de l'environnement l'a également remis au centre des débats en reconnaissant à l'AB des atouts environnementaux qui en font une modalité importante du développement durable de l’agriculture.

Pour consulter le document, cliquez sur le lien ci-dessous:

Baromètre 2008: consommation et de perception des produits biologiques en France (Agence bio)
( , 1.36 Mo )


Liens associés
Désolé aucun lien associé pour ce thème
Si vous souhaitez suggérer un lien contactez le webmaster