Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

puce_jaune.gif
Semences de maïs, une offre 2010/2011 plus réduite que prévu

Le 19-10-2010 par A. RENAULT (le Paysan Tarnais )

La F.N.P.S.M.S., organisation interprofessionnelle française de la production de semences de maïs.

debut-juillet-1.JPG "On sait depuis le printemps dernier que les programmes de production 2010 de semences de maïs dans l’Union Européenne ont été réduits de 29 % par rapport à 2009, entraînant de fait une réduction des stocks" explique la FNPSMS dans un communiqué daté du 19 octobre. Alors que la récolte 2010 se termine, le bilan de marché, qui attestait d’un stock suffisant en 2009 et 2010, devrait se traduire pour 2011 par une diminution de l’offre encore plus significative que ne le laissaient prévoir les prévisions initiales.

Deux facteurs convergents expliquent cette tendance pour la FNPSMPS :

1. des rendements globalement très décevants en Europe Centrale et de l’Est résultant d’importants aléas climatiques (inondations en Hongrie, canicule et sécheresse plus à l’Est) ;

2. des prix pour le maïs grain redevenus incitatifs et une amélioration de la situation économique et de la trésorerie des exploitations agricoles avec pour conséquences une demande accrue pour de la génétique de qualité en Roumanie, Ukraine et Russie. Pour ces deux derniers pays, une augmentation des surfaces de maïs est également prévisible et pourrait être accentuée par la réduction, du fait de nouveaux aléas climatiques, des semis de colza et céréales d’hiver.